• Perhyn Capel

Covid-19 et alors ? (PARTIE 1/2)

Annuellement, vous êtes environ 234 000 couples à célébrer votre amour en vous unissant par le mariage.

Et oui, autant que ça ! Même s'il faut le rappeler, le nombre de mariage en France est en déclin, et cela depuis plusieurs années, au profit d'une autre union : le Pacs.


234 000, cela reste un sacré nombre vous ne trouvez pas ?

Graphisme du nombre de mariage célébré annuellement en France depuis 1946
Graphisme nombres de mariages annuels depuis 1946

C'est le site lefigaro.fr qui l'annonce; 2017, deuxième année la plus basse depuis 1946....


Petite parenthèse faite, intéressons nous maintenant à aujourd'hui, l'année 2020, et son fléau : le Coronavirus, Covid-19. Dans un premier temps, revenons (très) rapidement sur ce mystérieux virus et l'impact qu'il a eu et continue d'avoir sur nos vies.. Et sur vos mariages à venir.



NB : Cet article est écrit en date du 27.03.2020 et il est nécessaire de rappeler que les mesures prises par notre gouvernement sont amenées à évoluer dans les jours et semaines à venir. Cet article fera donc l'objet de potentielles modifications.

Le Covid-19 est apparu en Chine central, en Novembre 2019 pour la première fois, à Wuhan. Le 30.01.2020, l' O.M.S définit cette épidémie comme une urgence de santé publique de portée internationale, puis une pandémie le 11 mars 2020. Ça va vite.. Très vite.. Le 17.03.2020, Le président Emmanuel Macron déclare des mesures de confinement national d'une durée de 15 jours, à renouveler si nécessaire.

Et qui dit Mesures dit nouvelles règles à respecter !

Qu'est ce que cela veut dire pour les mariages ? Malheureusement, les rassemblements à ce jour, quelque soit le nombre de convives ou lieux publics ou lieux privés sont interdits..

Jusqu'alors, chaque commune choisissait de maintenir ou d'annuler les célébrations civiles et/ou religieuses, avec une règle de moins de 100 invités demandés. Décision révisée, et durcie.. Mais rappelons que cela est en priorité pour notre bien, et celui de nos proches. Vous protéger et protéger vos convives est la meilleure décision à prendre !


ANNULER OU REPORTER, quoi faire ?


Vous deviez vous marier cette année, mais à cause du Covid-19, vous n'êtes pas à l'abri d'une annulation ou d'un report du plus beau jour de votre vie ? Vous êtes nombreux dans ce cas là, certains ont déjà vu leur date passé, d'autres savent déjà que leur joli jour est annulé, et d'autres encore sont dans l'attente d'un possible coup de téléphone... Un mariage demande plusieurs mois de préparation, plusieurs années pour certains. On s'imagine ce jour depuis tellement longtemps. Une date, c'est d'abord une proposition de "Voyons voir, Il nous reste ça ..", puis ça devient SA date, SON moment .. et on commence à aimer cette date, à languir cette date avec impatience. On s'y attache. On décide d'un mariage au printemps, en été, ou un mariage d'hiver intime et aujourd’hui, on déboule dans vos vies pour vous dire que non, ce ne sera plus possible.

Alliance du Mariage de Charlotte et Sylvain, célébré en Septembre 2019 en Provence
Perhyn Capel / Détails alliances mariage

Beaucoup de jeunes femmes se sentent désarmées face à cette situation, j'en suis désolée ! Mais ne baissez pas les bras. Après tout, votre amour est réel, et nous le fêterons comme il se doit, n'en doutez pas !

COMMUNICATION et compréhension


Face à cette situation inédite, il est primordial d'être à l'écoute et de communiquer avec vos prestataires. Vous ne savez pas si vous devez prendre les devants ? Si vous devez attendre que l'on vous appelle ? Peu importe votre question, elle est légitime. Alors n'hésitez pas à démarcher votre mairie, et vos lieux de cultes, pour avoir leurs conseils mais aussi une idée des plans B qu'ils mettront à disposition.


Vous avez été mise au courant de l'annulation de votre date. Que faire maintenant ? La priorité, c'est de vous poser, et de vous demander ce que vous voulez faire : annulation, report, pour quand ?

Mais cela n'engage pas que vous, cela engage vos prestataires choisis..


Le premier de tous, selon moi : Le Lieu de réception

Il est important de contacter votre domaine, votre salle des fêtes ou autres lieux de réception pour le tenir au courant de la situation. Avec lui, vous envisagerez le report à une date ultérieure sur la même saison, ou bien sur l'année suivante, en fonction de ses disponibilités... Je vous vois déjà chercher nerveusement dans vos contrats le petit paragraphe qui pourrait vous sauver la mise, car oui, la majorité d'entre vous, pour ne pas dire tous, avez avancé une certaine somme pour ce fameux lieu.. Mais pas que ! En effet, il vous a fallu verser des arrhes pour à peu près tous les prestataires que vous avez choisi.


Et bien, vous pouvez toujours chercher, il n'y aura certainement pas de petit paragraphe sauveur sur vos contrats.. Mais ne paniquez pas et rappelez vous ce que j'ai écris au dessus : COM-PRÉ-HEN-SION.

Oui mais tout de même, que dit la loi dans ce cas de figure ?


Chaque contrat établi se doit de comporter à un moment donné un article pour les "cas de forces majeures". Les cas de forces majeures, c'est lorsque survient un événement chamboulant votre organisation au delà de votre volonté. C'est souvent un paragraphe sur lequel on ne s'attarde pas trop, parce qu'il est synonyme de malheur.. Un décès notamment. Attention, la séparation, ou bien l'accident (sauf si la preuve est donnée que vous êtes victime et pas auteur ne constitue pas de cas de force majeure !)

Prenons un exemple concret :

Vous vous mariez le Samedi 11 Avril 2020. Votre mariage est annulé par votre mairie et votre lieu de culte. Vous demandez à votre mairie et/ou le lieu de culte les dates envisageables à venir : Le 05,12 ou 19 Septembre 2020 imaginons.

Première étape : contacter votre lieu de réception, et voir avec lui le report à l'une de ces dates.. Possible ? Répétez cette étape avec chacun de vos prestataires.. L'un ou plusieurs de vos prestataires ne sont plus disponibles pour la nouvelle date fixée ? Et bien, le flou commence... Vos prestataires peuvent vous dire qu'il ne s'agit pas d'un cas de forces majeures puisqu'ils ont des disponibilités, et qu'après tout, vous pouvez vous coller à leurs dispos à eux, qui a dit que le lieu était la priorité numéro 1 .. ?


Mauvaise foi dites-vous ? Je suis d'accord avec vous.

Chaque entreprise travaille à sa manière.. Mais il me semble que nous sommes tous plus ou moins des conteurs de souvenirs.. Alors si vous nous avez choisi, c'est tout d'abord une histoire de confiance, et pour ma part, c'est un sentiment qu'il est important de conserver. Nous sommes là pour vous, et nous ne vous lâcherons pas !

Faites confiance en vos prestataires et parlez en avec eux. Ensemble, nous trouverons les solutions, et nous continuerons de vous accompagner pour que vous puissiez vivre votre joli jour de la plus belle des manières !




Il faut bien sûr avoir conscience de la situation, nous sommes fin Mars, et le confinement vient déjà d'être rallongé jusqu'au 15 avril .. Mais il faut aussi relativiser, et prendre les décisions en temps et en heures, et jusque là, continuer vos préparatifs comme vous le faisiez. Une chose est sûre, votre amour et votre union seront célébrés quelque soit la date, et ils seront mémorables.

42 vues0 commentaire